top of page
  • Photo du rédacteurlifexploratrice

Les abonnements pas chers sont-ils innocents ?

Dernière mise à jour : 28 janv.

On en voit un peu partout. Des publicités proposant un mois gratuit de cours ou à moins de dix euros...


Ce qu'il y a d'honorable dans cela c'est qu'une personne qui n'aurait pas eu les moyens de s'offrir une pratique de bien-être se voit alors avoir accès à ces dernières. Ce qu'il y a de moins honorable, c'est que : à quel prix ?


La pluspart des abonnements à proposition de tarifs accessibles malheureusement s'avèrent être un calvère pour les studios, associations et professeur.e.s.


Quand on propose un service moins chers que sa valeur et ses coûts il est alors primordial de s'assurer que nous avons les fonds ou une stratégie financière pour que les personnes compétentes offrant le service soient rémunérées convenablement.


A l'heure actuelle, certaines structures accueillant ces abonnements et les professeur.e.s se trouvent en difficulté financière.


Un.e professeur.e de Yoga par exemple, expérimenté.e et compétent.e, est payé.e normalement minimum 10 euros par participant.e.s. Un cours de qualité de Yoga avec un.e professeur.e rémunéré.e (qui en vit) vaut minimum 15 euros.


Or quand un.e professeur.e travaille pour une structure, iel ne touche pas tout ce qu'un.e participant.e paye. Avec 10 euros par personne, si l'on divise en deux, une part pour le studio et une part pour le.la professeur.e, ces dernier.e.s ne touchent que 5 euros par personne...ou en dessous si le tarif est plus bas.


Il est pertinent de se soucier, quand on achète quelque chose, si la personne créatrice du service est rémunérée convenablement. Car cela fait, ou devrait, faire parti du plaisir d'acheter un service artisanal, créatif, de passioné.e.s.


On paye pour la préstation, l'échange d'amour, de technique et d'entouhisasme mais aussi pour contribuer aux besoins matériel nécessaires au service, et ainsi, contribuer au bien être de celle ou celui qui offre son service. Il s'agit d'une forme de gratitude et de soutien. C'est également un moyen de s'assurer de reconnaître la valeur de son achat, de ce qui est donné, qu'on le mérite et de s'offrir un gage de qualité. Car ce qu'on reçoit en tant que passioné.e on le remet dans nos services sous une forme matériel ou non. Tout le monde est gagnant.e.


En espérant que cet article participe à une sensibilisation ou à une refléxion tranquille. En ville nous avons la chance d'avoir des offres honnêtes à divers tarifs pour que tout le monde en bénéficie sans que cela implique une exploitation. Beaucoup d'associations, à voir au cas par cas selon ce qu'on recherche, proposent des tarifs intéressants de qualité, de même on trouve des studios qui offrent des tarifs adéquat à hauteur de la valeur du service et qui rémunèrent correctement les professeur.e.s et proposent de la qualité.


Au plaisir, de vous partager les coulisses d'un secteur en actuelle grande difficulté.


Marie Mazeau, Lifexploratrice, professeure de Yoga certifiée à plein temps à Paris, spécialisée dans des séances douces, joyeuses, pédagogiques et méditatives en ligne, en one to one, en associations, entreprises et studios.

Comments


bottom of page