• lifexploratrice

30 jours de challenge (2)

Dernière mise à jour : 16 mai

Je t'ai quitté pendant près d'un mois.


Mais me revoilà.


Je te raconterai, petit à petit, tout ce que j'ai fait et découvert.


En premier lieu, j'ai repris les 30 days challenges.


Ce dernier est constitué de 6 niveaux.


Dans l’article 30 jours de challenge : #bye bye le sexe je t'ai présenté le niveau 1 et, brièvement, évoqué le niveau 2.


Voir l'article Méthodes: 30 jours de challenge.


A présent, on se lance dans le niveau 3.




30 days challenges : Niveau 3


1. Ne pas utiliser le web pour se distraire mais seulement dans un but pratique et éducatif

2. Manger au moins un repas consciemment par jour

3. S'immerger dans la nature (30 minutes par jour minimum)


Ce que j'ai appris :


1. Ne pas utiliser le web pour se distraire mais seulement dans un but pratique et éducatif



On a tendance à penser que si on ne check pas nos messages, les réseaux sociaux en général, on risque de passer à côté de plein d'occasions. Du style, une invitation à un évent, une sortie entre ami.e.s, une info qui bouleverserait notre life ...


En fait.


Il n'en ait rien.


Mais pour y croire il faut se lancer.


On se rend compte qu'il n'y a pas un seul message qui ne peut ne pas attendre. Ces derniers ont beaucoup moins d'impact dans nos vies qu'on peut le penser.


Plus précisément, on prend conscience que le monde ne tourne pas autour de nous.

Il fonctionne très bien de lui-même.


Sans notre attention ou notre intervention.


Comme en méditation, on se retrouve alors nez à nez avec le processus de la vie.


Ce qui Est, là maintenant, observé avec conscience et attention, est la chose la plus fascinante.


Les réseaux, les films et autres ne peuvent, en rien, égaler cela.


La difficulté réside en un lâcher prise.


Une difficulté du fait de notre attachement aux pensées, une facilité du fait qu'il s'agisse de notre état inné.


2. Manger au moins un repas consciemment par jour


Again.


It is like a meditation.


Une méditation par les sens.


On aime beaucoup penser que pour profiter de la vie il faut la croquer à la pleine dent, y aller à fond la caisse, tester des trucs sensationnels etc


En faisant cela on s'accorde que ce qui Est, là maintenant, ne suffit pas.


En posant notre attention sur les détails, sur les goûts, leurs évolutions dans notre bouche, on prend conscience de tout ce qu'on néglige, les subtiles merveilles de la life.


Notre perception peut également s'expendre.


La pomme n'a pas un goût défini.


En fait qu'est-ce qu'une pomme ?


Le kiwi mâché, lentement et consciemment, propose une diversité d'explosions sensorielles.


Bref.


C'était le challenge le plus dur de tous. Mine de rien.



3. S'immerger dans la nature (30 minutes par jour minimum)



Profonde méditation qu'offre la nature ...


On remet en question notre notion du temps, la croyance que la réalité repose sur nos pensées (opinions, peurs, imagination, jugements, ressassement etc).


On lâche prise en réalisant que le corps fait partie de ce même processus, de ce même échange de vie.


Nous ne sommes pas notre corps.


On observe tout ce faire.


Ces mouvements interdépendants.


Parfaitement détaché.e.


Incroyable.


Plus notre attention grandit en qualité, plus des réponses à nos questions existentielles émergent.


Simplement, observe sans jugement.


La nature nous permet de reconnecter avec notre sagesse.


Bisous tous doux,

A la prochaine.

Merci


- Marie Mazeau professeure de Yoga sur Paris et à l'international. Guidance avec douceur et Joie.