• lifexploratrice

Je veux vivre autrement

Dernière mise à jour : 17 mai

Coup de gueule


Demain je vais mourir.


Exprimé ainsi, il est plus facile de garder conscience de la mort. Oulala j'aborde un sujet chaud de night dès le début du blog.


Je reprends donc.

Demain je vais mourir. Limite ce fait est ok. D'abord parce que c'est demain (demain représente ici le futur). En soit c'est me préoccuper de quelque chose qui n'Est actuellement pas. D'autre part parce que la mort c'est un concept. Je connais le terme et ce qu'il désigne à peu près. J'ai pu réagir à ce qu'on détermine comme tel mais je ne l'ai jamais expérimenté. Si si. Je ne suis pas encore morte et revenue à la vie. Ainsi, je ne sais pas vraiment de quoi je parle.


D'un autre côté il semble intéressant de s'attarder sur la notion et de l'intégrer dans son quotidien, en anglais j'utiliserais le terme de "embodiement", afin de prendre conscience de la vie. Afin d'Etre (en conscience, parce que certes, tu Es déjà). Tu me diras: "C'est bon il ne reste plus qu'à qu'elle sorte le: "Profiter de chaque instant comme-ci c'était le dernier patati patata". OUAI. Le truc avec cette phrase c'est qu'on peut l'interpréter de milles manières selon tes besoins, tes envies, ta culture et j'en passe des mûres et des groseilles.


Ok, bon. Qu'est-ce que je veux partager today? La perception du travail actuelle qui ne passe pas crème sur la tartine. Tu sais ce mot " du bas latin tripalium= appareil formé de trois pieux, utilisé pour ferrer ou soigner les animaux, ou comme instrument de torture pour punir les esclaves. Le travail désigne l'effort physique ou intellectuel qui doit être accompli pour faire quelque chose ou obtenir un résultat recherché"*.


FLASHBACK VIOUUUU (voyage spatio-temporel)

FLASH BACK: Dés mes 14 ans à l'école: "Il est temps de réfléchir à ce que tu veux faire comme travail". Pour cela j'avais comme information:

- Les connaissances provenant de la famille, et celles de la famille des ami-es.

- Une fiche internet sur le site l'Etudiant. Avec comme données le salaire espéré et le profil correspondant à chaque métier.

-Les jugements que j'avais de Marie. Ces derniers, en partie, basés sur ceux des autres et sur des croyances.

La projection. C'est bien également. Mais avec quels éléments elle s'anime?

MM je galère à choisir mon métier.


COME BACK NOW (présent): Y a pas un bins? Nan sérieux. Il manque pas une étape là? Ça demande pas une connaissance de soi extrême que de savoir ce que l'on veut faire? Le travail c'est donc ce qui traduira ma vie? C'est ça le sens de ma vie? Shit aucune idée de savoir à quel profil je corresponds.


FLASHBACK VIOUUUU (voyage spatio-temporel)

RE- FLASH BACK (tkt j'ai mis du carburant dans le vaisseau on peut faire cela pendant longtemps) Donc, si je comprends bien (parce qu'on nous le donne comme vérité. Tu veux pas te retrouver à la rue. Point.) je travaillerai parce que :


  • Faut survivre. Gagner de l'argent donc. Beaucoup dans l'idéal. Wait. What mais je vais en faire quoi de tout cet argent? Ah oui dans une série j'ai vu un super loft trop stylé de la mort qui tue ce serait cool de vivre là dedans. Pareil les vêtements c'est grave chouette. Dans les magazines, les romans et tout il y avait un sentiment de coolitude qui en ressortait. Une vie du style parfaite.

  • Faut faire un truc qui me correspond. On est d'accord. Ça part d'une bonne intention. Tu fais comment quand tu sais pas qui tu es? Qu'on t'enseigne, avec une méthode normalisée, le même programme qu'à tout le monde malgré tes centres d'intérêts divers ou pas encore découverts? Genre "Madame la prof vous êtes sûre que c'est cela le sens de ma vie?".


COME BACK NOW(présent): Bon admettons que comme moi, tu t'es prêté-e au jeux. Tu as accepté ces croyances, accepté que les autres savaient ce qui était bon pour toi, que le système de notes traduisait, en effet, tes capacités humaines, et permettait de dévoiler, aux autres et à toi, ton talent. Maintenant on fait quoi?


Attends. J'éclaircis le deal:

Ta vie tu la consacres à bosser. Puis en échange de cette dernière on te colle un poste sur le front et tu gagnes de l'argent. Ah le fameux argent! Fini la misère! Yahou!

Heu ouai merde attends:

1. Je n'ai pas la masse de temps pour le dépenser cet argent

2. Zut. J'ai toujours pas pris le temps de découvrir qui j'étais. Comment je peux savoir ce qui est bien pour moi? Attends. What. On avait dit que c'était une question de survie l'argent. Ouai ben pareil. J'y connais que dalle de mon corps et de ce qu'il a besoin pour être bien. Ah si! Il y a bien les schémas que mes parents et la pub ont choisi et promeuvent. Du style trois repas, voir un goûter et une douche par jour. D'ailleurs la douche c'est pas juste la prendre que j'ai besoin. C'est mettre des crèmes que ma peau a besoin, y appliquer des odeurs de toutes sortes, et j'en passe. Ouai le regard des autres c'est ça qui fait mon bonheur... J'atteindrais la perfection de la life. Oui c'est ca. Bon ben aller on dépense la dedans.

3. Euh. Je suis toujours pas heureuse. Enfin, ouf! Je n'ai pas trop le temps d'y penser grâce au travail et puis j’achèterai une autre gamme de produit demain. Il parait que c'est elle qui fera mon bonheur.

Note: Je peux avoir un projet familial également. Mais la question reste la même. En ne me penchant pas sur le sujet il y a de fortes chances que mes enfants se retrouvent dans cette boucle de no sens, de no life (bon il y a de l'espoir de ce côté là, je rassure).

4. Dead. Fin de cette forme de réalité. Je suis morte.


Ah ouai. Cool. Le sens de la vie tout ça. La soi-disant survie.


En conséquence je ne souhaite pas faire de ma raison de vivre gagner de l'argent pour le dépenser inconsciemment, compulsivement, vivre dans un environnement qui entretient cette boucle de gains-dépenses, et qui ne place plus en son centre la connaissance de soi (pas qu’intellectuelle, expérimentale également) et l'extase de l'existence. La Vie. Ce truc là extraordinaire qui te parcours d'émotions, de sensations,..., indescriptible. Une parfaite harmonie. Ce truc qui Est.


J'écrirais un texte sur comment je souhaite vivre: 2. Je veux vivre autrement.

A dans no time then <3


Bisou tout doux


* La toupie: http://www.toupie.org/Dictionnaire/Travail.htm


- Marie Mazeau professeure de Yoga sur Paris et à l'international. Guidance avec douceur et Joie.