top of page
  • Photo du rédacteurlifexploratrice

Cours de Yoga : abonnement annuel ? ou carnet/crédits ?

Professeure de Yoga j'affectionne particulièrement les abonnements à l'année. Mais pourquoi ? Quels sont les avantages et inconvénients de toutes ces formules ?


Bien que je comprends que tout se joue ici à la notion d'engagement les abonnements annuels sont pour moi très précieux et raisonnent plus en terme qualitatif.


La peur de l'engagement

L'abonnement annuel peut faire peur car il s'agit d'une inscription sur l'année. Pourtant la qualité des séances est décuplée car ce format permet un enseignement progressif, à l'écoute, et plus personnalisé à la classe et ses besoins.


Parfait également pour se tenir à ses bonnes résolutions malgrès que ce sera ok pendant l'année de sauter quelques cours car départ de vacances ou imprévu.


On répète sans arrêt en Yoga que la régularité est clé et peut être vecteur de transformation profonde. En s'inscrivant à l'année on se permet de prendre un rythme.


Une fois par semaine, se rendant en cours et se laissant guider pendant une heure à travers l'exploration intérieure proposée par les postures et la méditation. On progresse et se délècte de suivre un enseignement qui suit un fil conducteur, nous permettant de comprendre ce que l'on fait, et de prendre son temps.


Sans évoquer les liens que cela permet. Les élèves qui le sente peuvent se lier d'amitié, se retrouvant avec joie chaque semaine et pratageant ce moment unique et précieux.


Pour finir cette section, les abonnements à l'année sont plus intéressants d'un point de vu financier pour les élèves. Pour les studios peut-être moins.


Les carnets et crédits

Je n'ai rien contre les carnets et crédits, dans de nombreux lieux où j'enseigne ces formules sont proposées et j'arrive à me dépatouiller. Puis, je pense que moi-même à tendance anxieuse socialement préférerais attendre la dernière minute pour m'inscrire à un cours. A vrai dire imposssible pour moi de me rendre à un cours publique de ma propre volonté du fait de cette anxiété et hypersensibilité. C'est pour cela que mes séances sont si sensibles à la bienveillance et la convivialité. Bref.


Tout se joue dans la régularité, lorsque les élèves viennent dans un lieu qui proposent des carnets ou crédits mais que je les vois chaque semaine alors la qualité est la même que les séances via abonnement annuel. Je peux les guider tout le long de l'année en fonction de ce avec quoi ils sont familier.e.s ou pas encore. Dans ce cas, je ne vois donc aucune différence et c'est tout bénèf pour tout le monde.


Le couac c'est lorsque sur les séssions seulement 1 à 3 personnes viennent régulièrement et tout le reste des élèves se renouvellent chaque semaine. Impossible d'adapter la séance à un suivi sur le temps car le nombre de nouveaux.elles prévot. Cette situation est particulièrement frustrante en tant que professeure. Car cela me tient à coeur que les élèves qui viennent régulièrement puissent progresser. Or je dois sois répeter les bases à chaques séances ou bien me contenter de fermer les yeux sur ces dernières. J'arrive à faire un mix des deux.


Pour finir cette hymne à la régularité déjà mentionnée dans un article, suivre un.e professeur.e régulièrement permet d'étudier avec des bases solides, de disposer d'une compréhension accrue et sans confusion. En, effet chaque professeur.e propose une approche différente selon sa pratique et se qu'iel a pratiqué et étudié.


Dans le même temps, il est bon de suivre son instinct et à côté d'un suivi se faire plaisir à explorer d'autres outils et approches.


Marie Mazeau professeur de Yoga Paris méditation Lifexploratrice

Marie Mazeau, Lifexploratrice, professeure de Yoga certifiée à plein temps à Paris, spécialisée dans les séances douces, joyeuses, pédagogiques et méditatives en ligne, en individuel, dans les associations, les entreprises et les studios.



 

bottom of page